Les préformateurs Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) ont constaté vendredi ne plus être en capacité d'avancer dans la mission qui leur a été confiée le 20 juillet dernier par le Roi, après une nouvelle (brève) rencontre avec les présidents des partis libéraux en matinée. Lundi, les deux hommes devraient proposer au souverain de rendre leur tablier, pour laisser la place à d'autres (les regards se tournent, bien sûr, vers les écologistes et libéraux). Vendredi, on apprend même, de source bien informée, que le duo était prêt à jeter l'éponge dès le jour-même, mais que cela devra attendre lundi car le Roi n'était pas disponible dans l'immédiat. "Le Roi est disponible si nécessaire", a démenti le Palais. "Mais à ce stade, ses plans n'ont pas été modifiés et le rendez-vous est toujours fixé à lundi en matinée", a-t-il ajouté sans pouvoir toutefois préciser l'heure de cette rencontre. (Belga)

Les préformateurs Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) ont constaté vendredi ne plus être en capacité d'avancer dans la mission qui leur a été confiée le 20 juillet dernier par le Roi, après une nouvelle (brève) rencontre avec les présidents des partis libéraux en matinée. Lundi, les deux hommes devraient proposer au souverain de rendre leur tablier, pour laisser la place à d'autres (les regards se tournent, bien sûr, vers les écologistes et libéraux). Vendredi, on apprend même, de source bien informée, que le duo était prêt à jeter l'éponge dès le jour-même, mais que cela devra attendre lundi car le Roi n'était pas disponible dans l'immédiat. "Le Roi est disponible si nécessaire", a démenti le Palais. "Mais à ce stade, ses plans n'ont pas été modifiés et le rendez-vous est toujours fixé à lundi en matinée", a-t-il ajouté sans pouvoir toutefois préciser l'heure de cette rencontre. (Belga)