Le secteur culturel réclamait auprès du ministre la convocation urgente d'un nouveau Codeco et l'annulation des mesures visant le secteur culturel, mais le ministre Vandenbroucke a rejeté cette demande, selon Philippe Degeneffe, président de la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), présent à cette réunion. "Le ministre Vandenbroucke ne veut pas bouger d'un iota", déplore M. Degeneffe, contacté par Belga. "Les théâtres vont de voir continuer à travailler dans l'illégalité...". Selon le président de la FEAS, le ministre Vandenbroucke aurait juste évoqué la possibilité de rouvrir progressivement les salles de spectacle à une date encore indéterminée, et ce sous quatre conditions: le port du masque, le CST pour le public, des distanciations sociales et de bonnes conditions d'aération dans les salles. "Ce sont des conditions qui sont pires que toutes celles que l'on a connues jusqu'à présent!", oppose M. Degeneffe. (Belga)

Le secteur culturel réclamait auprès du ministre la convocation urgente d'un nouveau Codeco et l'annulation des mesures visant le secteur culturel, mais le ministre Vandenbroucke a rejeté cette demande, selon Philippe Degeneffe, président de la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), présent à cette réunion. "Le ministre Vandenbroucke ne veut pas bouger d'un iota", déplore M. Degeneffe, contacté par Belga. "Les théâtres vont de voir continuer à travailler dans l'illégalité...". Selon le président de la FEAS, le ministre Vandenbroucke aurait juste évoqué la possibilité de rouvrir progressivement les salles de spectacle à une date encore indéterminée, et ce sous quatre conditions: le port du masque, le CST pour le public, des distanciations sociales et de bonnes conditions d'aération dans les salles. "Ce sont des conditions qui sont pires que toutes celles que l'on a connues jusqu'à présent!", oppose M. Degeneffe. (Belga)