La reine Mathilde s'est rendue mardi au Groeningemuseum afin de découvrir l'exposition consacrée à la vie et l'oeuvre du célèbre primitif flamand Jan van Eyck. L'exposition, qui s'inscrit dans le cadre de l'année Van Eyck 2020, avait dû être fermée un jour seulement après son ouverture en raison des mesures de restriction adoptées afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus. Celle-ci a désormais pu rouvrir ses portes au public, eu égard aux mesures de sécurité en vigueur. La Reine y a reçu une explication concernant les diverses oeuvres majeures de l'artiste. L'épouse du roi Philippe a ensuite visité le Gruuthusemuseum, qui a récemment subi une cure de rajeunissement. Enfin, la souveraine s'est rendue dans un restaurant local, où elle s'est notamment entretenue avec le président de Horeca Bruges au sujet de l'impact de la crise du coronavirus sur l'industrie de la restauration locale. Le bourgmestre de Bruges, qui était également présent, a dit espérer que cette visite royale allait faire revenir les touristes en Venise du Nord. "C'est très important pour le secteur horeca. La Reine a d'ailleurs montré son intérêt à cet égard. Elle était par exemple très surprise que le taux d'occupation dans les hôtels de Bruges ne soit que de 25% et qu'une grande partie des hôtels restent fermés", a déclaré Dirk De fauw (CD&V). (Belga)

La reine Mathilde s'est rendue mardi au Groeningemuseum afin de découvrir l'exposition consacrée à la vie et l'oeuvre du célèbre primitif flamand Jan van Eyck. L'exposition, qui s'inscrit dans le cadre de l'année Van Eyck 2020, avait dû être fermée un jour seulement après son ouverture en raison des mesures de restriction adoptées afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus. Celle-ci a désormais pu rouvrir ses portes au public, eu égard aux mesures de sécurité en vigueur. La Reine y a reçu une explication concernant les diverses oeuvres majeures de l'artiste. L'épouse du roi Philippe a ensuite visité le Gruuthusemuseum, qui a récemment subi une cure de rajeunissement. Enfin, la souveraine s'est rendue dans un restaurant local, où elle s'est notamment entretenue avec le président de Horeca Bruges au sujet de l'impact de la crise du coronavirus sur l'industrie de la restauration locale. Le bourgmestre de Bruges, qui était également présent, a dit espérer que cette visite royale allait faire revenir les touristes en Venise du Nord. "C'est très important pour le secteur horeca. La Reine a d'ailleurs montré son intérêt à cet égard. Elle était par exemple très surprise que le taux d'occupation dans les hôtels de Bruges ne soit que de 25% et qu'une grande partie des hôtels restent fermés", a déclaré Dirk De fauw (CD&V). (Belga)