La souveraine de 95 ans, qui a passé le mois dernier une nuit à l'hôpital, avait dû prolonger le repos conseillé par ses médecins, la contraignant à annuler sa participation ce samedi au festival du souvenir, qui rend hommage aux soldats britanniques et du Commonwealth. Comme elle en avait exprimé la "ferme intention" il y a deux semaines, la reine sera toutefois présente à la cérémonie de dimanche au cénotaphe de Londres, selon un communiqué de Buckingham palace. "Comme les années précédentes, Sa Majesté assistera" à la cérémonie "depuis le balcon du bâtiment" du ministère des Affaires étrangères, précise le texte. "Attentive aux récents conseils de ses médecins, la reine a décidé de ne pas être présente" au synode général de l'Église d'Angleterre le mardi 16 novembre. La reine a été mise au repos le 20 octobre au lendemain d'une réception au château de Windsor où elle était apparue devisant avec son Premier ministre Boris Johnson et l'homme d'affaires américain Bill Gates. Elle a passé la nuit suivante à l'hôpital, sa première hospitalisation depuis 2013, pour des "examens préliminaires" au sujet desquels aucune précision n'a été apportée. Elizabeth II avait notamment dû annuler son déplacement à la COP26, qui doit s'achever en fin de semaine à Glasgow (Écosse). (Belga)

La souveraine de 95 ans, qui a passé le mois dernier une nuit à l'hôpital, avait dû prolonger le repos conseillé par ses médecins, la contraignant à annuler sa participation ce samedi au festival du souvenir, qui rend hommage aux soldats britanniques et du Commonwealth. Comme elle en avait exprimé la "ferme intention" il y a deux semaines, la reine sera toutefois présente à la cérémonie de dimanche au cénotaphe de Londres, selon un communiqué de Buckingham palace. "Comme les années précédentes, Sa Majesté assistera" à la cérémonie "depuis le balcon du bâtiment" du ministère des Affaires étrangères, précise le texte. "Attentive aux récents conseils de ses médecins, la reine a décidé de ne pas être présente" au synode général de l'Église d'Angleterre le mardi 16 novembre. La reine a été mise au repos le 20 octobre au lendemain d'une réception au château de Windsor où elle était apparue devisant avec son Premier ministre Boris Johnson et l'homme d'affaires américain Bill Gates. Elle a passé la nuit suivante à l'hôpital, sa première hospitalisation depuis 2013, pour des "examens préliminaires" au sujet desquels aucune précision n'a été apportée. Elizabeth II avait notamment dû annuler son déplacement à la COP26, qui doit s'achever en fin de semaine à Glasgow (Écosse). (Belga)