Le décret "taxi", adopté en mars dernier, prévoit la fin des tarifs fixes. Les exploitants pourront à l'avenir déterminer eux-mêmes les prix. Le quota d'un taxi par 1.000 habitants disparaît également. La Flandre espère de la sorte influencer les tarifs à la baisse. Le texte établit aussi des règles pour les nouvelles formes de transport rémunéré des personnes et les plateformes telles qu'Uber. (Belga)

Le décret "taxi", adopté en mars dernier, prévoit la fin des tarifs fixes. Les exploitants pourront à l'avenir déterminer eux-mêmes les prix. Le quota d'un taxi par 1.000 habitants disparaît également. La Flandre espère de la sorte influencer les tarifs à la baisse. Le texte établit aussi des règles pour les nouvelles formes de transport rémunéré des personnes et les plateformes telles qu'Uber. (Belga)