"Travailler moins, ce n'est pas seulement travailler mieux, ce n'est pas seulement être plus nombreux à travailler, ce n'est pas seulement mieux articuler vie professionnelle et vie de famille... La réduction du temps de travail est très certainement aujourd'hui la pierre angulaire d'un nouveau modèle de société qui doit permettre à la fois de sortir de la crise économique et de tendre vers une plus grande égalité homme-femme", a commenté la cheffe de groupe Laurette Onkelinx.

Les parlementaires socialistes fédéraux se réuniront à Charleroi les 7 et 8 septembre prochains. Ces deux journées parlementaires permettront aux élus socialistes de mesurer et de débattre des multiples approches et avantages liés à la réduction du temps de travail: création de nouveaux emplois, égalité homme-femme, plein emploi, semaine des 4 jours, flexibilité / solidarité, épanouissement professionnel / personnel...

Les journées parlementaires seront introduites par l'ex-mandataire socialiste français Pierre Larrouturou, fondateur du parti Nouvelle Donne, partisan actif du partage du temps de travail. Elles permettront également aux députés PS de débattre avec une série d'experts (professeurs ULB/UCL, représentants FGTB, Tout autre chose, représentants d'entreprises privées et publiques).