"Plaidoyer pour l'égalité hommes-femmes et charge contre l'islam radical", selon la description qu'en fait le festival qui s'est clôturé ce vendredi, le film "À mon âge je me cache encore pour fumer" a permis à Rayhana de gagner une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5.000 euros offerte par la ministre-présidente du gouvernement francophone bruxellois, Fadila Laanan, ainsi qu'un service technique d'une valeur de 3.000 euros offert par CinéLab. L'oeuvre a en outre été récompensée du Prix de la critique, organisé par l'Union de la presse cinématographique belge et l'Union de la critique cinéma. Les autres films récompensés sont "La Belle et la meute" de Kaouther Ben Hania (Prix spécial du jury), "Djam" de Tony Gatlif (Prix du public) et "More" d'Onur Saylak (Prix du jury jeune). Daphné Patakia et Pio Amato ont été honorés d'une mention spéciale pour leur rôle respectivement dans "Djam" et dans "A Ciambra" de Jonas Carpignano. Gjorce Stavreski a lui aussi reçu une mention spéciale pour le scénario de son film "The Secret Ingredient". La 17e édition du festival Cinéma méditerranéen de Bruxelles était dédiée aux femmes, avec des films mettant en avant les combats des femmes dans les pays de la Méditerranée. Le jury, 100% féminin, était composé de Marianne Khoury, Hind Meddeb, Sophie Artus, Stéphanie Crayencour et Anne Paulicevich. (Belga)

"Plaidoyer pour l'égalité hommes-femmes et charge contre l'islam radical", selon la description qu'en fait le festival qui s'est clôturé ce vendredi, le film "À mon âge je me cache encore pour fumer" a permis à Rayhana de gagner une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5.000 euros offerte par la ministre-présidente du gouvernement francophone bruxellois, Fadila Laanan, ainsi qu'un service technique d'une valeur de 3.000 euros offert par CinéLab. L'oeuvre a en outre été récompensée du Prix de la critique, organisé par l'Union de la presse cinématographique belge et l'Union de la critique cinéma. Les autres films récompensés sont "La Belle et la meute" de Kaouther Ben Hania (Prix spécial du jury), "Djam" de Tony Gatlif (Prix du public) et "More" d'Onur Saylak (Prix du jury jeune). Daphné Patakia et Pio Amato ont été honorés d'une mention spéciale pour leur rôle respectivement dans "Djam" et dans "A Ciambra" de Jonas Carpignano. Gjorce Stavreski a lui aussi reçu une mention spéciale pour le scénario de son film "The Secret Ingredient". La 17e édition du festival Cinéma méditerranéen de Bruxelles était dédiée aux femmes, avec des films mettant en avant les combats des femmes dans les pays de la Méditerranée. Le jury, 100% féminin, était composé de Marianne Khoury, Hind Meddeb, Sophie Artus, Stéphanie Crayencour et Anne Paulicevich. (Belga)