Le taux de positivité des tests est passé de 4% à 6% en une semaine. Sur les sept derniers jours, l'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, a presque triplé et s'établit désormais à 48,8 pour 100.000 habitants. Certains citoyens allemands ont été infectés pendant leurs vacances. Le nombre de contaminations au SARS-Cov-2 est en forte augmentation, notamment chez les jeunes. Dans la tranche d'âge des 15 à 34 ans, l'incidence sur les sept derniers jours est d'environ 86. Chez les plus de 60 ans, pour la plupart complètement vaccinés, on dénombre encore 10 infections pour 100.000 habitants. Le RKI estime qu'un risque sanitaire majeur existe toujours pour les Allemands qui ne sont pas complètement vaccinés ou pas du tout. Pour les personnes entièrement immunisées, le risque est considéré comme "modéré" par l'Institut. L'Institut de veille sanitaire fait remarquer qu'une augmentation similaire du nombre d'infections s'est produite fin septembre-début octobre de l'année dernière. Mais en 2020, aucune protection via la vaccination n'était disponible, pointe-t-il encore. Au total, environ 64% de la population allemande a reçu au moins une dose d'un sérum contre le coronavirus. Plus de 58% sont complètement vaccinés. (Belga)

Le taux de positivité des tests est passé de 4% à 6% en une semaine. Sur les sept derniers jours, l'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, a presque triplé et s'établit désormais à 48,8 pour 100.000 habitants. Certains citoyens allemands ont été infectés pendant leurs vacances. Le nombre de contaminations au SARS-Cov-2 est en forte augmentation, notamment chez les jeunes. Dans la tranche d'âge des 15 à 34 ans, l'incidence sur les sept derniers jours est d'environ 86. Chez les plus de 60 ans, pour la plupart complètement vaccinés, on dénombre encore 10 infections pour 100.000 habitants. Le RKI estime qu'un risque sanitaire majeur existe toujours pour les Allemands qui ne sont pas complètement vaccinés ou pas du tout. Pour les personnes entièrement immunisées, le risque est considéré comme "modéré" par l'Institut. L'Institut de veille sanitaire fait remarquer qu'une augmentation similaire du nombre d'infections s'est produite fin septembre-début octobre de l'année dernière. Mais en 2020, aucune protection via la vaccination n'était disponible, pointe-t-il encore. Au total, environ 64% de la population allemande a reçu au moins une dose d'un sérum contre le coronavirus. Plus de 58% sont complètement vaccinés. (Belga)