Le ministre des Finances était interrogé par le président du cdH Maxime Prévot. Depuis l'opposition, les centristes réclament depuis plusieurs jours une défiscalisation de cette prime. M. Van Peteghem a confirmé que la prime accordée était bien brute. "Cette décision a été prise d'un commun accord au sein du gouvernement et avec les syndicats", a-t-il justifié. "Un protocole d'accord a été conclu à cette fin. Nous devions veiller à ce qu'il n'y ait pas de discrimination avec d'autres salariés et secteurs", a-t-il défendu, invoquant la nécessité d'une mesure "inattaquable sur le plan juridique". Dans sa réplique, Maxime Prévot a exhorté le gouvernement dès lors à élargir la prime à d'autres secteurs. Entretemps, le gouvernement bruxellois a annoncé jeudi l'octroi d'une prime similaire à l'attention de son personnel soignant régional. (Belga)

Le ministre des Finances était interrogé par le président du cdH Maxime Prévot. Depuis l'opposition, les centristes réclament depuis plusieurs jours une défiscalisation de cette prime. M. Van Peteghem a confirmé que la prime accordée était bien brute. "Cette décision a été prise d'un commun accord au sein du gouvernement et avec les syndicats", a-t-il justifié. "Un protocole d'accord a été conclu à cette fin. Nous devions veiller à ce qu'il n'y ait pas de discrimination avec d'autres salariés et secteurs", a-t-il défendu, invoquant la nécessité d'une mesure "inattaquable sur le plan juridique". Dans sa réplique, Maxime Prévot a exhorté le gouvernement dès lors à élargir la prime à d'autres secteurs. Entretemps, le gouvernement bruxellois a annoncé jeudi l'octroi d'une prime similaire à l'attention de son personnel soignant régional. (Belga)