"C'est difficile pour tout le monde, mais les responsables politiques ont un rôle d'exemple. Les mesures corona sont vraiment nécessaires. Mon objectif est et reste de réduire la pandémie et de protéger au maximum la santé mentale de la population. Le débat critique sur les mesures peut et doit rester possible. Mais en tant que responsables politiques, c'est nous qui déterminons les règles, et il importe de donner l'exemple", a-t-elle indiqué. Le ministre-président Jan Jambon (N-VA) s'est quant à lui dit stupéfait. Interrogé par Belga en marge d'un événement presse à Gand, il souligne lui aussi la valeur d'exemple que doivent garder les responsables politiques et la nécessité de rester cohérents avec les décisions que l'on prend. Parmi d'autres réactions, le président du cdH Maxime Prévot reconnait que la règle est incohérente et doit être changée. "Mais dès lors qu'aujourd'hui, y compris Ecolo a décidé cette règle, le moindre des respects vis-à-vis de tous ceux qui se voient infliger le respect de ces règles, c'est que (les décideurs) eux-mêmes donnent l'exemple", a-t-il indiqué au micro de la RTBF. Pour le président du MR, Georges-Louis Bouchez, "le politique doit respecter les principes, c'est une évidence, mais ce n'est pas parce que vous êtes un homme ou une femme politique que vous n'êtes pas un être humain avant tout. Une bulle d'une personne ne correspond pas à la réalité telle que les gens la vivent", a-t-il réagi sur la RTBF. (Belga)

"C'est difficile pour tout le monde, mais les responsables politiques ont un rôle d'exemple. Les mesures corona sont vraiment nécessaires. Mon objectif est et reste de réduire la pandémie et de protéger au maximum la santé mentale de la population. Le débat critique sur les mesures peut et doit rester possible. Mais en tant que responsables politiques, c'est nous qui déterminons les règles, et il importe de donner l'exemple", a-t-elle indiqué. Le ministre-président Jan Jambon (N-VA) s'est quant à lui dit stupéfait. Interrogé par Belga en marge d'un événement presse à Gand, il souligne lui aussi la valeur d'exemple que doivent garder les responsables politiques et la nécessité de rester cohérents avec les décisions que l'on prend. Parmi d'autres réactions, le président du cdH Maxime Prévot reconnait que la règle est incohérente et doit être changée. "Mais dès lors qu'aujourd'hui, y compris Ecolo a décidé cette règle, le moindre des respects vis-à-vis de tous ceux qui se voient infliger le respect de ces règles, c'est que (les décideurs) eux-mêmes donnent l'exemple", a-t-il indiqué au micro de la RTBF. Pour le président du MR, Georges-Louis Bouchez, "le politique doit respecter les principes, c'est une évidence, mais ce n'est pas parce que vous êtes un homme ou une femme politique que vous n'êtes pas un être humain avant tout. Une bulle d'une personne ne correspond pas à la réalité telle que les gens la vivent", a-t-il réagi sur la RTBF. (Belga)