Le 19 janvier, l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) a baissé le niveau de 3 à 2 sur une échelle de 4 degrés. Le niveau 3 sera toutefois maintenu dans certains endroits. De ce fait, moins de militaires sont nécessaires pour accomplir des missions de surveillance en coopération avec la police. En cas de besoin, une réserve restera mobilisable, a précisé M. Vandeput. (Belga)

Le 19 janvier, l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) a baissé le niveau de 3 à 2 sur une échelle de 4 degrés. Le niveau 3 sera toutefois maintenu dans certains endroits. De ce fait, moins de militaires sont nécessaires pour accomplir des missions de surveillance en coopération avec la police. En cas de besoin, une réserve restera mobilisable, a précisé M. Vandeput. (Belga)