Les activistes avaient déjà mené deux actions plus tôt dans l'après-midi, qui s'étaient déroulées sans incidents et ce tant à la Bourse qu'à la rue Neuve, où les militants s'étaient figés pendant cinq minutes tout en arborant leurs pancartes. La manifestation devait se terminer au pied de la Tour des Finances, dont les lettres composant le mot 'Finance' avaient été retirées plus tôt dans la semaine dans le but de les remplacer par le mot 'Resilience' samedi. Chaque lettre composant ce terme correspond en effet à un mouvement soutenu par Extinction Rebellion. La lettre 'R' symbolise ainsi tous les groupes qui souffrent de racisme structurel dans la société, le 'S' représente, lui, le secteur des arts. Les autres lettres représentent les Gilets jaunes, les mouvements écologiques et sociaux ainsi que le secteur des soins de santé. La police n'a cependant pas autorisé l'apposition de nouvelles lettres sur la façade du bâtiment et a empêché les manifestants de se rendre ensuite à la rue de la Loi. Quelques dizaines d'activistes sont actuellement retenus par les forces de l'ordre en tenue anti-émeutes sur le boulevard Pacheco. (Belga)

Les activistes avaient déjà mené deux actions plus tôt dans l'après-midi, qui s'étaient déroulées sans incidents et ce tant à la Bourse qu'à la rue Neuve, où les militants s'étaient figés pendant cinq minutes tout en arborant leurs pancartes. La manifestation devait se terminer au pied de la Tour des Finances, dont les lettres composant le mot 'Finance' avaient été retirées plus tôt dans la semaine dans le but de les remplacer par le mot 'Resilience' samedi. Chaque lettre composant ce terme correspond en effet à un mouvement soutenu par Extinction Rebellion. La lettre 'R' symbolise ainsi tous les groupes qui souffrent de racisme structurel dans la société, le 'S' représente, lui, le secteur des arts. Les autres lettres représentent les Gilets jaunes, les mouvements écologiques et sociaux ainsi que le secteur des soins de santé. La police n'a cependant pas autorisé l'apposition de nouvelles lettres sur la façade du bâtiment et a empêché les manifestants de se rendre ensuite à la rue de la Loi. Quelques dizaines d'activistes sont actuellement retenus par les forces de l'ordre en tenue anti-émeutes sur le boulevard Pacheco. (Belga)