Le ministre CD&V se fonde sur une circulaire du Collège des procureurs généraux prise dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du covid-19, a-t-il expliqué au député Daniel Senesael (PS). La police peut procéder à une visite administrative dans un domicile privé lorsque se présente un danger grave et imminent contre l'intégrité physique des personnes, constater l'infraction et y mettre fin, par exemple en interrompant une fête qui s'y donnerait au mépris des règles de confinement et de distanciation. Les policiers devront toutefois recevoir l'autorisation de leur chef de zone en concertation avec le procureur du roi. (Belga)

Le ministre CD&V se fonde sur une circulaire du Collège des procureurs généraux prise dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du covid-19, a-t-il expliqué au député Daniel Senesael (PS). La police peut procéder à une visite administrative dans un domicile privé lorsque se présente un danger grave et imminent contre l'intégrité physique des personnes, constater l'infraction et y mettre fin, par exemple en interrompant une fête qui s'y donnerait au mépris des règles de confinement et de distanciation. Les policiers devront toutefois recevoir l'autorisation de leur chef de zone en concertation avec le procureur du roi. (Belga)