La police a affirmé enquêter sur 12 personnes pour possession illégale d'armes à feu dans un objectif "subversif". Les forces policières spéciales de Florence et Sienne ont mené plusieurs perquisitions et ont découvert "des caches pour des armes et explosifs, dissimulés dans des maisons, entrepôts et bureaux de la province de Sienne". Les images de la police, publiées dans les médias italiens, font état de plusieurs fusils, d'objets datant de la Seconde Guerre mondiale dont des casques et drapeaux nazis. Les personnes impliquées dans l'enquête vantaient le fascisme et le nazisme sur les médias sociaux, indique le journal La Repubblica. L'agence de presse italienne ANSA rapporte que le groupe avait l'intention de faire exploser une mosquée à 25 kilomètres de Sienne en sabotant les conduits de gaz. Mais les extrémistes auraient renoncé à leur plan craignant d'être interceptés par la police. (Belga)