Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a pris au matin un arrêté pour interdire la publicité controversée sur tout le territoire de la Région, afin de ne "pas laisser les bourgmestres seuls face à de tels actes intolérables" et pour éviter des incohérences entre les communes. La campagne incite les jeunes étudiantes à rencontrer des hommes riches via un site de rencontre pour se faire financer leurs études. Plusieurs communes ont interdit mardi la publicité sur leurs territoires, à commencer par Watermael-Boistfort, Ixelles et Bruxelles-Ville. La secrétaire d'État bruxelloise à l'Égalité des chances, Bianca De Baets, a annoncé qu'elle comptait déposer plainte auprès du parquet, de la même manière que le syndicat étudiant Unecof. Une plainte a également été reçue au Jury d'Éthique publicitaire. (Belga)

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a pris au matin un arrêté pour interdire la publicité controversée sur tout le territoire de la Région, afin de ne "pas laisser les bourgmestres seuls face à de tels actes intolérables" et pour éviter des incohérences entre les communes. La campagne incite les jeunes étudiantes à rencontrer des hommes riches via un site de rencontre pour se faire financer leurs études. Plusieurs communes ont interdit mardi la publicité sur leurs territoires, à commencer par Watermael-Boistfort, Ixelles et Bruxelles-Ville. La secrétaire d'État bruxelloise à l'Égalité des chances, Bianca De Baets, a annoncé qu'elle comptait déposer plainte auprès du parquet, de la même manière que le syndicat étudiant Unecof. Une plainte a également été reçue au Jury d'Éthique publicitaire. (Belga)