Concernant la pêche dans les eaux mixtes (Ourthe en aval de Jupille à Hodister, Semois, Lesse en aval de la confluence avec la Lhomme, ...), M. Collin a indiqué qu'au stade actuel, le service de la pêche ne proposait aucune interdiction, mais que la situation pourrait évoluer dans les prochains jours. Ce même service assure un monitoring constant de la situation de chaque cours d'eau. Il a déjà procédé à des évacuations de poissons de certaines zones particulièrement asséchées.

"Esprit de responsabilité"

Par ailleurs, le ministre a tenu à "saluer l'esprit de responsabilité des pêcheurs et de leurs fédérations qui, depuis quelques semaines déjà, ont été particulièrement attentifs à l'évolution de la situation et ont cessé progressivement d'eux-mêmes leurs activités".

Concernant la pêche dans les eaux mixtes (Ourthe en aval de Jupille à Hodister, Semois, Lesse en aval de la confluence avec la Lhomme, ...), M. Collin a indiqué qu'au stade actuel, le service de la pêche ne proposait aucune interdiction, mais que la situation pourrait évoluer dans les prochains jours. Ce même service assure un monitoring constant de la situation de chaque cours d'eau. Il a déjà procédé à des évacuations de poissons de certaines zones particulièrement asséchées. Par ailleurs, le ministre a tenu à "saluer l'esprit de responsabilité des pêcheurs et de leurs fédérations qui, depuis quelques semaines déjà, ont été particulièrement attentifs à l'évolution de la situation et ont cessé progressivement d'eux-mêmes leurs activités".