La star des réseaux sociaux Vargasss92, suivi par des centaines de milliers de jeunes sur Snapchat et Instagram, avait appelé ses fans à se rassembler mercredi à 16h00 place de la Monnaie à Bruxelles. L'événement a attiré de très nombreux jeunes. La manifestation n'étant pas autorisée, la police a voulu disperser la foule, qui a alors pris à partie les forces de l'ordre. "Nous devons à présent utiliser tous les moyens possibles afin de garantir l'ordre public", a réagi Koenraad Degroote. "S'il y a un manque d'effectifs, on peut demander des renforts à la police fédérale. En outre, une interdiction des rassemblements peut-être nécessaire, surtout dans les zones précaires." "A partir d'un groupe de vingt personnes, nous ne pouvons peut-êre plus faire face à une opposition", a estimé le député rationaliste flamand. "Une interdiction est certainement nécessaire pour la semaine prochaine, afin que le calme puisse revenir." (Belga)

La star des réseaux sociaux Vargasss92, suivi par des centaines de milliers de jeunes sur Snapchat et Instagram, avait appelé ses fans à se rassembler mercredi à 16h00 place de la Monnaie à Bruxelles. L'événement a attiré de très nombreux jeunes. La manifestation n'étant pas autorisée, la police a voulu disperser la foule, qui a alors pris à partie les forces de l'ordre. "Nous devons à présent utiliser tous les moyens possibles afin de garantir l'ordre public", a réagi Koenraad Degroote. "S'il y a un manque d'effectifs, on peut demander des renforts à la police fédérale. En outre, une interdiction des rassemblements peut-être nécessaire, surtout dans les zones précaires." "A partir d'un groupe de vingt personnes, nous ne pouvons peut-êre plus faire face à une opposition", a estimé le député rationaliste flamand. "Une interdiction est certainement nécessaire pour la semaine prochaine, afin que le calme puisse revenir." (Belga)