"Nous sommes dans un gouvernement qui a décidé de mettre le communautaire au frigo pendant 5 ans et cela n'est pas remis en cause. Personne n'ignore que la N-VA est un parti indépendantiste et qu'elle reviendrait en 2019 avec des revendications. Ce n'est pas étonnant qu'un parti réfléchisse à son positionnement politique. Le PS le fait en formulant des propositions de gauche, le MR en formulant des propositions libérales et la N-VA avec des propositions nationalistes", a-t-on souligné. Le MR, partenaire de coalition de la N-VA à l'échelon fédéral, n'était pas informé de cette annonce de la N-VA, a-t-on reconnu chez les nationalistes. Le parti entendait mettre les libéraux au courant ce mercredi avant une sortie publique jeudi mais des fuites dans la presse ont précipité les événements. Le MR a depuis lors été informé. "Naturellement, ils tombaient des nues et ils étaient complètement surpris, ce qui est compréhensible. Mais nous respectons notre accord à la lettre: on ne mettra pas d'exigences communautaires sur la table pendant cette législature", a expliqué le porte-parole de la N-VA. (Belga)

"Nous sommes dans un gouvernement qui a décidé de mettre le communautaire au frigo pendant 5 ans et cela n'est pas remis en cause. Personne n'ignore que la N-VA est un parti indépendantiste et qu'elle reviendrait en 2019 avec des revendications. Ce n'est pas étonnant qu'un parti réfléchisse à son positionnement politique. Le PS le fait en formulant des propositions de gauche, le MR en formulant des propositions libérales et la N-VA avec des propositions nationalistes", a-t-on souligné. Le MR, partenaire de coalition de la N-VA à l'échelon fédéral, n'était pas informé de cette annonce de la N-VA, a-t-on reconnu chez les nationalistes. Le parti entendait mettre les libéraux au courant ce mercredi avant une sortie publique jeudi mais des fuites dans la presse ont précipité les événements. Le MR a depuis lors été informé. "Naturellement, ils tombaient des nues et ils étaient complètement surpris, ce qui est compréhensible. Mais nous respectons notre accord à la lettre: on ne mettra pas d'exigences communautaires sur la table pendant cette législature", a expliqué le porte-parole de la N-VA. (Belga)