Selon lui, la N-VA caracole en tête pour le nombre de "followers", avec 54.580. Le CD&V arrive en deuxième position (avec 35.426), suivi de l'Open Vld (34.654), de Groen (34.296), du sp.a (29.959), du Vlaams Belang (13.255) et du PTB-PVDA (8.139).

Le parti nationaliste figure en première place depuis le 1er janvier. Mais le CD&V est passé, au cours de cette période, de la 5ème à la 2ème place, alors que l'écart s'est resserré entre lui-même, les libéraux de l'Open Vld et les écologistes de Groen.

Selon M. Peeters, les partis francophones comptent nettement moins de suiveurs. Le MR en compte près de 22.000, devançant de peu Ecolo (20.273 followers), le PS (15.240), le cdH (8.467), le PTB (6.045) et DéFI (3.290).

En additionnant ces nombres, M. Peeters arrive à la conclusion que les sept principaux partis flamands possèdent ensemble plus de suiveurs, contre plus de 75.000 seulement pour les partis francophones.

Tous les partis, flamands et francophones, ont été fortement actifs sur Twitter l'an dernier. Leurs 13 comptes ont publié 29.608 tweets au total, soit une moyenne de 81 par jour.

Mais là aussi les différences linguistiques sont flagrantes. La plupart des partis publie quatre à cinq tweets quotidiens. La N-VA est la plus actives, avec une moyenne de 23 messages par jour, contre environ 1,5 pour le PS.

Selon lui, la N-VA caracole en tête pour le nombre de "followers", avec 54.580. Le CD&V arrive en deuxième position (avec 35.426), suivi de l'Open Vld (34.654), de Groen (34.296), du sp.a (29.959), du Vlaams Belang (13.255) et du PTB-PVDA (8.139). Le parti nationaliste figure en première place depuis le 1er janvier. Mais le CD&V est passé, au cours de cette période, de la 5ème à la 2ème place, alors que l'écart s'est resserré entre lui-même, les libéraux de l'Open Vld et les écologistes de Groen. Selon M. Peeters, les partis francophones comptent nettement moins de suiveurs. Le MR en compte près de 22.000, devançant de peu Ecolo (20.273 followers), le PS (15.240), le cdH (8.467), le PTB (6.045) et DéFI (3.290). En additionnant ces nombres, M. Peeters arrive à la conclusion que les sept principaux partis flamands possèdent ensemble plus de suiveurs, contre plus de 75.000 seulement pour les partis francophones. Tous les partis, flamands et francophones, ont été fortement actifs sur Twitter l'an dernier. Leurs 13 comptes ont publié 29.608 tweets au total, soit une moyenne de 81 par jour. Mais là aussi les différences linguistiques sont flagrantes. La plupart des partis publie quatre à cinq tweets quotidiens. La N-VA est la plus actives, avec une moyenne de 23 messages par jour, contre environ 1,5 pour le PS.