Le député a déjà mis en cause à plusieurs reprises le marché passé avec la société luxembourgeoise Avrox pour la fourniture de masques en tissu. Ce marché suscite des questions, non seulement à propos de la société elle-même mais également de la qualité des masques livrés qui ne peuvent être lavés selon les recommandations du document technique approuvé fin avril par le Conseil National de Sécurité (CNS). (Belga)

Le député a déjà mis en cause à plusieurs reprises le marché passé avec la société luxembourgeoise Avrox pour la fourniture de masques en tissu. Ce marché suscite des questions, non seulement à propos de la société elle-même mais également de la qualité des masques livrés qui ne peuvent être lavés selon les recommandations du document technique approuvé fin avril par le Conseil National de Sécurité (CNS). (Belga)