Sous la dernière législature, les quatre élus N-VA faisaient partie du groupe eurosceptique des Conservateurs et réformistes européens (CRE), alors troisième force politique de l'hémicycle, portée par le Parti conservateur britannique et le parti polonais Droit et Justice (PiS), au pouvoir à Varsovie. Mais la dégringolade des "Tories" aux dernières élections et la perspective d'un départ des eurodéputés britanniques pour cause de Brexit ont plombé l'élan du CRE, qui serait alors dominé par les 26 élus PiS dans un groupe de 64 parlementaires. Et ce alors que la politique du PiS est contestée par l'UE en matière de respect de l'État de droit. Les trois élus N-VA Geert Bourgeois, Assita Kanko et Johan Van Overtveldt resteront-ils au CRE, déménageront-ils dans un autre groupe ou, comme cela a été aussi évoqué, travaillent-ils à la création d'un nouveau groupe ? Jusqu'ici, les dirigeants de la N-VA n'ont rien laissé filtrer de leurs intentions. Le conseil du parti, plus haute instance de la N-VA après le congrès général des membres, se réunit ce jeudi 20 juin à 20h à la Business Faculty de Neder-over-Heembeek pour en décider. Soit en plein Sommet européen, au cours duquel les chefs d'État et de gouvernement de l'UE discuteront de l'attribution des plus hautes fonctions européennes. (Belga)