A cet effet, il est question de transformer la direction de la Direction des Analyses, où officie Robin Libert, en un mandat à terme (cinq ans), comme pour le poste de direct...

A cet effet, il est question de transformer la direction de la Direction des Analyses, où officie Robin Libert, en un mandat à terme (cinq ans), comme pour le poste de directeur à la Direction des Opérations et pour les autres membres du comité de direction de la VSSE : l'administrateur général (Jaak Raes, CD&V), son adjoint (Pascal Petry, PS), le directeur des opérations (sélection en cours), l'encadrement (Hugues Brulin, MR). Tous les regards se tournent vers Dirk Debeaussaert, conseiller "radicalisation" au cabinet de Jan Jambon, ministre de l'Intérieur (N-VA) : venant d'un cabinet CVP, il a fait sa carrière à la Sûreté comme islamologue (KUL) et orientaliste (université de Gand). Il nous revient que Debeaussaert a aussi passé les examens de commissaire divisionnaire d'où sortira, par désignation, le futur Directeur des Opérations. Bref, on le voit partout.