La surface de la lune est dessinée sur la montre, qui affiche la latitude et la longitude des 6 missions Apollo. Un authentique fragment de météorite lunaire est serti dans le cadran à l'heure de midi. La célèbre empreinte de pied du premier pas de l'astronaute américain Neil Armstrong est gravée au dos de la montre. Les montres sont exclusivement vendues en ligne sur le site www.colandmacarthur.com. Le 10 octobre dernier, la montre 'Lunar 1969' a été remise à Londres à Alfred M. Worden, un des astronautes de la mission Apollo XVI et premier homme à avoir effectué une sortie extravéhiculaire translunaire. Le vol est filmé par des petites caméras embarquées. "Les montres Lunar 1969 vont monter avec un ballon stratosphérique à une altitude de 35.000 mètres", explique Sébastien Colen, fondateur de la société Col&MacArthur. "Le ballon va alors exploser et le cargo va retomber avec un parachute d'ici environ 2 heures dans les alentours de Spa. (...) Dans la nacelle, il y a non seulement les montres mais aussi des capteurs de température, de pression, de vitesse et de positionnement..." A 35 km de haut, soit près de 5 fois plus haut que l'altitude de croisière d'un avion de ligne classique, la température n'atteint plus que 60° en dessous de 0 et la pression atmosphérique se rapproche de 1hpa, soit 1/100e de la pression atmosphérique sur terre. Ce procédé est régulièrement utilisé, notamment par l'Institut de recherche météorologique, pour prendre des mesures. La montre Lunar 1969 a déjà été lancée vers l'espace à Sheffield en Angleterre le 16 juillet dernier, jour anniversaire du lancement d'Apollo 11. (Belga)