Entre 6h et 9h, seuls 40,7% des trains sont à l'heure. Le soir, c'est le cas de 39,7% des lignes. La situation est moins grave en dehors des heures de pointe (50,8% de trains à l'heure) et pendant le week-end (58,4%). D'après les statistiques publiques, 87,2% des trains étaient à l'heure l'an dernier. Mais ces statistiques tiennent compte de la définition officielle de la ponctualité, à savoir les trains qui ont maximum 5 minutes et 59 secondes de retard en arrivant à destination. "Officielle" ou pas, la ponctualité est en baisse: d'après la SNCB, elle est passée de 88,3% en 2017 à 87,2% en 2018. Quant à la ponctualité "de fait", elle est passée de 50,4% à 49,1%. (Belga)

Entre 6h et 9h, seuls 40,7% des trains sont à l'heure. Le soir, c'est le cas de 39,7% des lignes. La situation est moins grave en dehors des heures de pointe (50,8% de trains à l'heure) et pendant le week-end (58,4%). D'après les statistiques publiques, 87,2% des trains étaient à l'heure l'an dernier. Mais ces statistiques tiennent compte de la définition officielle de la ponctualité, à savoir les trains qui ont maximum 5 minutes et 59 secondes de retard en arrivant à destination. "Officielle" ou pas, la ponctualité est en baisse: d'après la SNCB, elle est passée de 88,3% en 2017 à 87,2% en 2018. Quant à la ponctualité "de fait", elle est passée de 50,4% à 49,1%. (Belga)