Le 30 mai dernier, Johan Vande Lanotte et Didier Reynders avaient été chargés par le roi Philippe d'une mission d'information "visant à identifier les défis à relever par notre pays, et les possibilités ainsi que les conditions nécessaires en vue de former un gouvernement fédéral".

Leur mission, qu'ils avaient qualifiée de "difficile", avait ensuite été prolongée à deux reprises, le 6 et le 17 juin.

Le sera-t-elle une troisième fois lundi? Sans doute pas. Reste à savoir ce que le Palais, où les deux 2 hommes sont attendus lundi, communiquera à la fin de l'entretien: la fin de leur mission ou le début d'une nouvelle séquence.

Le 30 mai dernier, Johan Vande Lanotte et Didier Reynders avaient été chargés par le roi Philippe d'une mission d'information "visant à identifier les défis à relever par notre pays, et les possibilités ainsi que les conditions nécessaires en vue de former un gouvernement fédéral". Leur mission, qu'ils avaient qualifiée de "difficile", avait ensuite été prolongée à deux reprises, le 6 et le 17 juin. Le sera-t-elle une troisième fois lundi? Sans doute pas. Reste à savoir ce que le Palais, où les deux 2 hommes sont attendus lundi, communiquera à la fin de l'entretien: la fin de leur mission ou le début d'une nouvelle séquence.