Le programme a été présenté mercredi matin à la ferme de Mehaignoul à Meux en présence de la ministre de la Nature Céline Tellier, de l'Administration, de la SPGE (Société Publique de Gestion de l'Eau) et de plusieurs représentants du monde agricole associés à la Semaine de l'Arbre. "Les agriculteurs sont des acteurs essentiels pour atteindre notre objectif de planter 4.000 kilomètres de haies et/ou un million d'arbres", a souligné Céline Tellier. "Les récentes inondations nous ont confirmé l'urgence d'anticiper les changements climatiques, notamment par des solutions basées sur la nature. Planter des haies ou des arbres limite les coulées de boue en cas de fortes pluies et protège les sols et le bétail en cas de chaleur ou de sécheresse." La ministre a rappelé que 1.000 kilomètres de haies et 800.000 arbres avaient déjà été plantés ou que des promesses avaient été engagées lors des deux dernières saisons. De nouvelles aides, en partenariat avec la SGPE et l'asbl Natagriwal, doivent inciter les agriculteurs à planter davantage en bord de cours d'eau dans le cadre du projet "Yes We Plant". "Un budget total de plus de 10 millions d'euros a été dégagé sur l'ensemble de la législature", a ajouté la ministre. Le SPGE propose un financement à 100% de l'achat des plants et de la plantation et la prise en charge des démarches administratives. Une prime additionnelle d'un euro au mètre planté sera octroyée. Cette mesure équivaut à un soutien supplémentaire pour l'année 2022 de plus de 2.260.000 euros et s'ajoute aux subventions existantes pour les agriculteurs comme pour les particuliers et qui couvraient déjà jusqu'à 80% de la facture. (Belga)

Le programme a été présenté mercredi matin à la ferme de Mehaignoul à Meux en présence de la ministre de la Nature Céline Tellier, de l'Administration, de la SPGE (Société Publique de Gestion de l'Eau) et de plusieurs représentants du monde agricole associés à la Semaine de l'Arbre. "Les agriculteurs sont des acteurs essentiels pour atteindre notre objectif de planter 4.000 kilomètres de haies et/ou un million d'arbres", a souligné Céline Tellier. "Les récentes inondations nous ont confirmé l'urgence d'anticiper les changements climatiques, notamment par des solutions basées sur la nature. Planter des haies ou des arbres limite les coulées de boue en cas de fortes pluies et protège les sols et le bétail en cas de chaleur ou de sécheresse." La ministre a rappelé que 1.000 kilomètres de haies et 800.000 arbres avaient déjà été plantés ou que des promesses avaient été engagées lors des deux dernières saisons. De nouvelles aides, en partenariat avec la SGPE et l'asbl Natagriwal, doivent inciter les agriculteurs à planter davantage en bord de cours d'eau dans le cadre du projet "Yes We Plant". "Un budget total de plus de 10 millions d'euros a été dégagé sur l'ensemble de la législature", a ajouté la ministre. Le SPGE propose un financement à 100% de l'achat des plants et de la plantation et la prise en charge des démarches administratives. Une prime additionnelle d'un euro au mètre planté sera octroyée. Cette mesure équivaut à un soutien supplémentaire pour l'année 2022 de plus de 2.260.000 euros et s'ajoute aux subventions existantes pour les agriculteurs comme pour les particuliers et qui couvraient déjà jusqu'à 80% de la facture. (Belga)