La holding liégeoise semble bien suivre certaines recommandations des députés, mais son rapport du 30 octobre dernier censé lister le suivi de toutes les recommandations n'en évoque pas plusieurs autres, tandis que pour celles sujettes à un examen plus approfondi, "je ne perçois pas l'assurance d'un suivi", a déploré la ministre MR, en réponse à une question de Stéphane Hazée (Ecolo). La ministre a envoyé un courrier à Publifin pour que l'entreprise s'exécute. "Le conseil d'administration doit réaliser un tableau de bord de suivi et de mise en oeuvre, avec échéancier", a-t-elle enjoint. Mme De Bue veut aussi des clarifications sur la procédure de remboursement des sommes indûment perçues, selon la commission, par les membres des comités de secteur. "Alors qu'il s'agit d'un préalable essentiel pour un climat d'apaisement, la pauvreté des informations fournies n'est pas de nature à rassurer sur les intentions réelles du groupe", a lancé la ministre. (Belga)

La holding liégeoise semble bien suivre certaines recommandations des députés, mais son rapport du 30 octobre dernier censé lister le suivi de toutes les recommandations n'en évoque pas plusieurs autres, tandis que pour celles sujettes à un examen plus approfondi, "je ne perçois pas l'assurance d'un suivi", a déploré la ministre MR, en réponse à une question de Stéphane Hazée (Ecolo). La ministre a envoyé un courrier à Publifin pour que l'entreprise s'exécute. "Le conseil d'administration doit réaliser un tableau de bord de suivi et de mise en oeuvre, avec échéancier", a-t-elle enjoint. Mme De Bue veut aussi des clarifications sur la procédure de remboursement des sommes indûment perçues, selon la commission, par les membres des comités de secteur. "Alors qu'il s'agit d'un préalable essentiel pour un climat d'apaisement, la pauvreté des informations fournies n'est pas de nature à rassurer sur les intentions réelles du groupe", a lancé la ministre. (Belga)