"Nous avons enregistré 2.400 entrées. Il y aurait sans doute eu bien plus de monde si le temps avait été plus clément mais les ateliers se sont tenus sous tente et les retours sont positifs, tant des reconstitueurs que de la part du public. Compte tenu des circonstances, nous sommes contents", indiquait dimanche en fin d'après-midi Antoine Charpagne, le responsable culturel du Mémorial 1815. Les organisateurs avaient programmé tout au long du week-end des démonstrations d'exercices militaires de l'époque, du tir au canon, du tir au fusil ainsi que des démonstrations équestres mais aussi différentes évocations de la vie civile, notamment de la mode de la fin du XVIIIe siècle. Un bivouac établi au pied de la butte du Lion a réuni une soixantaine de reconstitueurs rappelant la vie dans les camps militaires à l'époque napoléonienne. (Belga)