Anvers a déjà été le théâtre ces quatre dernières semaines de marches locales pour le climat, ayant rassemblé quelques centaines de jeunes. Mais la ville accueille pour la première fois une telle initiative à l'échelle nationale. "La présence de Greta Thunberg est clairement un plus", se réjouit Maïté de Haan, de Students for Climate. "Mais c'est surtout important que les Anversois fassent entendre leur voix." Sur la Grand-Place de Malines également, plus de 1.000 jeunes, selon la police, se sont réunis pour une première marche pour le climat dans la ville, organisée par une antenne locale de Youth for Climate. "Des records de chaleur ont été enregistrés ces derniers jours mais nous n'avons toujours pas de politique climatique. C'est important de continuer à descendre dans la rue jusqu'à ce que ce soit le cas", soulignaient les participants. Ceux-ci ont déployé des pancartes aux messages originaux pour appuyer leur message, tels que "Plus d'abeilles, moins de pâté en croûte", "Nous ne voulons pas de Malines-sur-mer" et le traditionnel "Il n'y a pas de planète B", tout en chantant "On est plus chaud, plus chaud que le climat". (Belga)

Anvers a déjà été le théâtre ces quatre dernières semaines de marches locales pour le climat, ayant rassemblé quelques centaines de jeunes. Mais la ville accueille pour la première fois une telle initiative à l'échelle nationale. "La présence de Greta Thunberg est clairement un plus", se réjouit Maïté de Haan, de Students for Climate. "Mais c'est surtout important que les Anversois fassent entendre leur voix." Sur la Grand-Place de Malines également, plus de 1.000 jeunes, selon la police, se sont réunis pour une première marche pour le climat dans la ville, organisée par une antenne locale de Youth for Climate. "Des records de chaleur ont été enregistrés ces derniers jours mais nous n'avons toujours pas de politique climatique. C'est important de continuer à descendre dans la rue jusqu'à ce que ce soit le cas", soulignaient les participants. Ceux-ci ont déployé des pancartes aux messages originaux pour appuyer leur message, tels que "Plus d'abeilles, moins de pâté en croûte", "Nous ne voulons pas de Malines-sur-mer" et le traditionnel "Il n'y a pas de planète B", tout en chantant "On est plus chaud, plus chaud que le climat". (Belga)