Le souverain, âgé de 60 ans, a été couronné Roi pour les cinq prochaines années lors d'une cérémonie au Palais national, ancrée dans la tradition royale. Les rois de Malaisie sont élus par les dirigeants des neuf états du pays, qui occupent cette fonction à tour de rôle, pour des mandats de cinq ans. Le nouveau Roi était souverain de l'état de Pahang. Le Roi portait un baju kurung noir - une tenue traditionnelle malaise - finement tissée avec du fil d'or, ainsi qu'un tengkolok, le couvre-chef traditionnel porté les hommes malais. Il était également affublé d'un keris, une dague malaise. La cérémonie, qui a eu lieu dans la salle du trône du Palais, a été suivie par des membres des neuf maisons royales malaisiennes et des dirigeants politiques dont le Premier ministre Mahathir Mohamad. Des figures royales étrangères étaient également présentes comme le sultan de Brunei et le prince héritier des Emirats arabes unis. Abdullah Shah a été élu Roi en janvier après que Muhammad Faris Petra eut abdiqué, deux ans après le début de son règne. Aucune raison officielle n'a été avancée pour expliquer cette abdication. Les pouvoirs royaux sont largement cérémoniaux, le pouvoir étant principalement entre les mains du Premier ministre et de son cabinet. Cependant, le Roi est considéré comme le détenteur des valeurs malaises et musulmanes, en particulier au sein de cette population qui représente deux tiers des habitants de Malaisie. (Belga)