La police a averti les organisateurs d'un risque de sécurité avec un risque potentiel accru de vandalisme et de violence. La réservation a donc été annulée. La LVSV regrette cette annulation mais accepte l'argument sécuritaire et accepte cette décision. Un débat pourra se dérouler dans une salle de l'université mais sans Dries Van Langenhove ou un autre représentant du Vlaams Belang. (Belga)