Ce type de fraude s'organise principalement au moyen de fausses déclarations sur la composition de ménage, les revenus ou le statut des parents. Ainsi, il arrive régulièrement qu'un parent isolé ne déclare pas s'être mis en ménage avec un nouveau partenaire pour garder le supplément accordé aux familles monoparentales. En 2014, la lutte contre la fraude aux allocations familiales avait rapporté 348.791 euros, un montant qui a grimpé jusqu'à 2,2 millions d'euros l'année passée. En effet, les caisses d'allocations se chargeaient des contrôles avant 2014 mais ceux-ci étaient limités. L'Agence fédérale Famifed a ensuite repris les inspections à sa charge, partageant les données à sa disposition avec d'autres institutions de la sécurité sociale et avec les parquets. Ceci explique l'augmentation du nombre de fraudes détectées.

Ce type de fraude s'organise principalement au moyen de fausses déclarations sur la composition de ménage, les revenus ou le statut des parents. Ainsi, il arrive régulièrement qu'un parent isolé ne déclare pas s'être mis en ménage avec un nouveau partenaire pour garder le supplément accordé aux familles monoparentales. En 2014, la lutte contre la fraude aux allocations familiales avait rapporté 348.791 euros, un montant qui a grimpé jusqu'à 2,2 millions d'euros l'année passée. En effet, les caisses d'allocations se chargeaient des contrôles avant 2014 mais ceux-ci étaient limités. L'Agence fédérale Famifed a ensuite repris les inspections à sa charge, partageant les données à sa disposition avec d'autres institutions de la sécurité sociale et avec les parquets. Ceci explique l'augmentation du nombre de fraudes détectées.