La découverte concerne l'embranchement des échinodermes. Dans l'article, le chercheur se penche sur la luciférase, à savoir l'enzyme de la réaction de bioluminescence de ce groupe d'invertébrés marins. La bioluminescence de ces animaux est connue et étudiée depuis près d'un siècle, mais les enzymes impliquées dans l'émission de lumière demeuraient inconnues, souligne l'UMons. Le travail de Jérôme Delroisse est le fruit d'une collaboration entre le laboratoire montois et celui de biologie marine de l'Université catholique de Louvain-la-Neuve. Il "ouvre la voie à de nouvelles recherches sur la bioluminescence de ces organismes méconnus et permet de mieux comprendre l'évolution de la bioluminescence au sein de l'arbre de la vie", se félicite l'université montoise. (Belga)

La découverte concerne l'embranchement des échinodermes. Dans l'article, le chercheur se penche sur la luciférase, à savoir l'enzyme de la réaction de bioluminescence de ce groupe d'invertébrés marins. La bioluminescence de ces animaux est connue et étudiée depuis près d'un siècle, mais les enzymes impliquées dans l'émission de lumière demeuraient inconnues, souligne l'UMons. Le travail de Jérôme Delroisse est le fruit d'une collaboration entre le laboratoire montois et celui de biologie marine de l'Université catholique de Louvain-la-Neuve. Il "ouvre la voie à de nouvelles recherches sur la bioluminescence de ces organismes méconnus et permet de mieux comprendre l'évolution de la bioluminescence au sein de l'arbre de la vie", se félicite l'université montoise. (Belga)