Sur des images de Natuur en Bos, Naya affiche en effet des formes très arrondies à hauteur du ventre. Accompagnée d'August, elle devrait se mettre à la recherche d'un endroit reculé afin de donner naissance à ses louveteaux.

Comme il s'agit de sa première portée, trois à quatre petits sont attendus. Naya restera près d'eux alors qu'August se chargera de leur trouver de quoi manger.

Les louveteaux resteront dans la tanière les premières semaines et ne devraient s'aventurer à l'extérieur que d'ici l'été. Ils resteront à proximité de leur foyer au début avant d'apprendre les premiers éléments de chasse avec leurs parents, à l'automne probablement. Ils devraient pouvoir se sustenter eux-mêmes durant l'hiver.

Ils quitteront leur famille lorsqu'ils auront entre 8 et 22 mois et se mettront à la recherche de leur propre repaire. "Ils peuvent alors parcourir de très grandes distances. C'est de cette manière que le couple Naya et August était arrivé dans le Limbourg-Nord aux Pays-Bas, en provenance d'Allemagne. La crainte d'une surpopulation de loups en un même lieu est donc infondée. Sur un territoire, il y a uniquement place pour un couple et ses petits", précise le département Natuur en Bos.

L'imminence de la naissance ne rend les loups que plus prudents et plus farouches encore. "Il n'y a donc pas de raison d'avoir peur. Les animaux se feront encore plus discrets qu'auparavant et ne seront pas agressifs s'ils ne sont pas dérangés."

Naya et August étaient les premiers loups à rôder sur le territoire belge l'été dernier. Leur présence avait été suspectée après que plusieurs moutons avaient été retrouvés morts dans le Limbourg.