L'ouragan Ida de catégorie 1 sur une échelle qui en compte 5, se situait vendredi à 21h00 GMT (23h00 HB), à 70 kilomètres de l'île cubaine de la Jeunesse, selon le dernier bulletin du Centre américain des ouragans (NHC) Accompagnée de vents soufflant jusqu'à 130 km/h, Ida avance à une vitesse de 24 km/h vers le nord-ouest et devrait toucher terre dimanche sur la Côte du Golfe où se situent la Louisiane et le Mississippi, selon le NHC. Le Centre américain des ouragans estime qu'il pourrait à ce moment-là devenir "un ouragan majeur" et "extrêmement dangereux", atteignant une catégorie 4 et charriant potentiellement des vents de plus de 200 km/h. , dans un communiqué, alors que son Etat fait actuellement face à une nouvelle flambée de Covid-19, qui met les hôpitaux à genoux. "Il est temps pour les habitants de Louisiane de se préparer", a exhorté le gouverneur, John Bel Edwards. La Nouvelle-Orléans en particulier anticipe de potentiels dégâts. La semaine dernière, la tempête tropicale Henri, accompagnée de précipitations record, a touché le nord-est des Etats-Unis, un phénomène rare pour cette région où des milliers de personnes se sont retrouvées sans électricité. (Belga)

L'ouragan Ida de catégorie 1 sur une échelle qui en compte 5, se situait vendredi à 21h00 GMT (23h00 HB), à 70 kilomètres de l'île cubaine de la Jeunesse, selon le dernier bulletin du Centre américain des ouragans (NHC) Accompagnée de vents soufflant jusqu'à 130 km/h, Ida avance à une vitesse de 24 km/h vers le nord-ouest et devrait toucher terre dimanche sur la Côte du Golfe où se situent la Louisiane et le Mississippi, selon le NHC. Le Centre américain des ouragans estime qu'il pourrait à ce moment-là devenir "un ouragan majeur" et "extrêmement dangereux", atteignant une catégorie 4 et charriant potentiellement des vents de plus de 200 km/h. , dans un communiqué, alors que son Etat fait actuellement face à une nouvelle flambée de Covid-19, qui met les hôpitaux à genoux. "Il est temps pour les habitants de Louisiane de se préparer", a exhorté le gouverneur, John Bel Edwards. La Nouvelle-Orléans en particulier anticipe de potentiels dégâts. La semaine dernière, la tempête tropicale Henri, accompagnée de précipitations record, a touché le nord-est des Etats-Unis, un phénomène rare pour cette région où des milliers de personnes se sont retrouvées sans électricité. (Belga)