La réclamation se base sur le fait que 199 ressortissants étrangers n'ont pas pu s'inscrire comme électeurs pour ces élections communales. Le gouverneur a notifié par un courrier du 29 avril, réceptionné le 30 avril, que le scrutin d'octobre 2018 était annulé. Le gouvernement wallon en date du 9 mai a ensuite pris un arrêté pour arrêter le registre des électeurs en date du 30 avril. Une décision contestée par la liste Agir Ensemble, celle-ci estimant que des citoyens ont été privés de droit de vote. L'équipe de Dimitri Fourny, qui allait être reléguée dans l'opposition à la suite de l'alliance entre ses listes adverses 'Pour Vous' et '3ème Piste', restera donc en place tant que le gouverneur n'aura pas valider le scrutin. Une décision qui est aussi passible de recours au Conseil d'Etat. (Belga)