"Au revoir, Maestro, et rendez-vous au prochain tango", a écrit l'organisation dans un communiqué diffusé sur site internet. Le pianiste, compositeur et chef d'orchestre était l'une des plus grandes vedettes de l'histoire du tango, avec une carrière qui s'est étirée sur plus de 80 ans. Né à Buenos Aires en 1916, Horacio Salgan commence à jouer du piano à l'âge de six ans et accompagne des films muets dans un cinéma de quartier dès ses 14 ans. Membre fondateur du Quinteto Real, il est aussi connu pour son duo avec le guitariste Ubaldo de Lio. Auteur de plus de 400 ?uvres, dont le célèbre "A Fuego Lento", il a donné son dernier concert à l'âge de 94 ans. Le festival international du tango de Buenos Aires, qui a ouvert jeudi, rend hommage au génie de Salgan avec neuf de ses ?uvres jouées par 18 pianistes contemporains. (Belga)

"Au revoir, Maestro, et rendez-vous au prochain tango", a écrit l'organisation dans un communiqué diffusé sur site internet. Le pianiste, compositeur et chef d'orchestre était l'une des plus grandes vedettes de l'histoire du tango, avec une carrière qui s'est étirée sur plus de 80 ans. Né à Buenos Aires en 1916, Horacio Salgan commence à jouer du piano à l'âge de six ans et accompagne des films muets dans un cinéma de quartier dès ses 14 ans. Membre fondateur du Quinteto Real, il est aussi connu pour son duo avec le guitariste Ubaldo de Lio. Auteur de plus de 400 ?uvres, dont le célèbre "A Fuego Lento", il a donné son dernier concert à l'âge de 94 ans. Le festival international du tango de Buenos Aires, qui a ouvert jeudi, rend hommage au génie de Salgan avec neuf de ses ?uvres jouées par 18 pianistes contemporains. (Belga)