Dix-neuf noms de la littérature ou de la poésie néerlandaises se sont fendus d'un manifeste publié dans le quotidien De Standaard pour s'alarmer de l'érosion qui gagne les filières d'apprentissage linguistique : en dix ans, l'intérêt manifesté en Flandre pour la neerlandistiek (en français dans le texte : l'étude de la langue et de la littérature néerlandaises) a enregistré un tiers de vocations en moins.
...