Les mandats d'arrêt européens, émis fin avril, concernent Mohamed Amri et Hamza Attou, qui ont ramené Salah Abdeslam à Bruxelles quelques heures après les attentats parisiens, Ali Oulkadi qui l'a véhiculé dans Bruxelles le 14 novembre, et une quatrième personne dont l'identité n'a pas été précisée, ont détaillé des sources proches de l'enquête. Il pourrait s'agir de Mohamed Abrini, qui a été inculpé et placé sous mandat d'arrêt dans le dossier des attentats de Paris. Visible sur des images de vidéo-surveillance en compagnie de Salah Abdeslam deux jours avant les faits, il est également inculpé en Belgique pour sa participation au commando qui a frappé Brussels Airport le 22 mars. Les mandats doivent désormais être notifiés aux personnes concernées pour pouvoir enclencher la procédure de leur remise à la France. (Belga)

Les mandats d'arrêt européens, émis fin avril, concernent Mohamed Amri et Hamza Attou, qui ont ramené Salah Abdeslam à Bruxelles quelques heures après les attentats parisiens, Ali Oulkadi qui l'a véhiculé dans Bruxelles le 14 novembre, et une quatrième personne dont l'identité n'a pas été précisée, ont détaillé des sources proches de l'enquête. Il pourrait s'agir de Mohamed Abrini, qui a été inculpé et placé sous mandat d'arrêt dans le dossier des attentats de Paris. Visible sur des images de vidéo-surveillance en compagnie de Salah Abdeslam deux jours avant les faits, il est également inculpé en Belgique pour sa participation au commando qui a frappé Brussels Airport le 22 mars. Les mandats doivent désormais être notifiés aux personnes concernées pour pouvoir enclencher la procédure de leur remise à la France. (Belga)