Immoscoop est une société coopérative qui a été fondée en 2016 et qui regroupe 565 agences immobilières. En quelques années, le portail s'est fortement développé, notamment dans la région anversoise. "Concernant le nombre de visites, nous occupons la 4e place au niveau national. A Anvers, nous sommes deuxième voire premier", avait expliqué le porte-parole Wim Peleman. "Dans d'autres régions, nous avons une croissance organique". Selon Immoweb, Immoscoop a enfreint les règles de concurrence. Immoweb a alors attaqué en justice son concurrent, de même que les cinq agences immobilières fondatrices. Le leader du marché estimait notamment qu'"Immoscoop se distingue des autres sites car il n'est pas neutre" et "ne sert que l'intérêt des agents immobiliers". En plaçant des petites annonces sur leur propre plateforme durant une période tampon de quelques mois, les agents affiliés à Immoscoop boycottent d'autres sites immobiliers, selon Immoweb. Le tribunal anversois a estimé que la charte retravaillée d'Immoscoop "vise ni plus ni moins à exercer un monopole de manière totalement illégale". Cette charte définit la période tampon pendant laquelle les propriétés ne peuvent pas être proposées sur d'autres sites. Plus la part de marché d'Immoscoop est élevée dans un code postal, plus cette période est longue. Immoscoop a soutenu qu'il s'agissait d'une proposition qui n'avait pas encore été approuvée, mais le juge a rejeté cet argument. (Belga)