A partir du 1er septembre 2020, toutes ces décisions seront publiées sur Internet, dans une banque de données accessible à t...

A partir du 1er septembre 2020, toutes ces décisions seront publiées sur Internet, dans une banque de données accessible à tous. Mais les décisions de justice seront " anonymisées ". Pas question d'identifier les protagonistes. Jusqu'où aller ? Un arrêté royal devra le déterminer. La députée Sophie Rohonyi (DéFI, photo) réclame un " juste équilibre entre respect de la vie privée et publication des décisions de justice dans un Etat démocratique. " Un groupe de travail au sein du SPF Justice fournira des propositions " dans les meilleurs délais ", assure le ministre Koen Geens (CD&V), en affaires courantes. M. La.