La manière d'agir des services belges n'a pas été appréciée en Serbie, ni au Monténégro, d'où la Serbe avait pris un vol le 16 septembre vers Bruxelles, pour un séjour de cinq jours chez son frère qui réside aux Pays-Bas. Au contrôle des frontières, il s'est avéré que la jeune femme ne répondait pas à l'une des conditions d'entrée, celle de posséder suffisamment d'argent sur soi. La loi fixe cette somme à 45 euros par jour lorsqu'on est en visite dans la famille ou chez des amis. La femme avait 300 euros, soit 20 euros par jour pour elle-même et son bébé. Apache signale que le revenu mensuel moyen en Serbie oscille entre 400 et 450 euros. "Nous n'avons fait que suivre la loi", poursuit M. De Vulder. "Cette femme aurait dû mieux préparer son voyage". C'est pour cette raison qu'il a été décidé d'emmener cette personne au centre fermé 127bis. Le lendemain, elle a été transférée en centre ouvert où elle a pu recevoir la visite de son frère. Finalement, elle n'a pu prendre le chemin du retour que le jeudi 20 septembre. Lors de ce vol retour, elle a dû donner son passeport et a été escortée par des agents de police. (Belga)

La manière d'agir des services belges n'a pas été appréciée en Serbie, ni au Monténégro, d'où la Serbe avait pris un vol le 16 septembre vers Bruxelles, pour un séjour de cinq jours chez son frère qui réside aux Pays-Bas. Au contrôle des frontières, il s'est avéré que la jeune femme ne répondait pas à l'une des conditions d'entrée, celle de posséder suffisamment d'argent sur soi. La loi fixe cette somme à 45 euros par jour lorsqu'on est en visite dans la famille ou chez des amis. La femme avait 300 euros, soit 20 euros par jour pour elle-même et son bébé. Apache signale que le revenu mensuel moyen en Serbie oscille entre 400 et 450 euros. "Nous n'avons fait que suivre la loi", poursuit M. De Vulder. "Cette femme aurait dû mieux préparer son voyage". C'est pour cette raison qu'il a été décidé d'emmener cette personne au centre fermé 127bis. Le lendemain, elle a été transférée en centre ouvert où elle a pu recevoir la visite de son frère. Finalement, elle n'a pu prendre le chemin du retour que le jeudi 20 septembre. Lors de ce vol retour, elle a dû donner son passeport et a été escortée par des agents de police. (Belga)