Cet accord tripartite existe depuis 1993 et était en cours de révision. Celle-ci se justifie notamment par la possibilité depuis 2018 de relier directement Londres à Amsterdam. En sens inverse, les passagers sont toutefois priés de descendre à Bruxelles-Midi pour se soumettre à un contrôle britannique. Grâce à l'intégration des Pays-Bas dans cet accord, les contrôles frontaliers seront donc facilités. Cette intégration ouvre aussi la voie à une collaboration renforcée entre services de police des quatre pays concernés en matière de criminalité transfrontalière. (Belga)

Cet accord tripartite existe depuis 1993 et était en cours de révision. Celle-ci se justifie notamment par la possibilité depuis 2018 de relier directement Londres à Amsterdam. En sens inverse, les passagers sont toutefois priés de descendre à Bruxelles-Midi pour se soumettre à un contrôle britannique. Grâce à l'intégration des Pays-Bas dans cet accord, les contrôles frontaliers seront donc facilités. Cette intégration ouvre aussi la voie à une collaboration renforcée entre services de police des quatre pays concernés en matière de criminalité transfrontalière. (Belga)