Les alertes lancées à au moins quatre reprises par téléphone faisaient état d'une bombe placée sur un des quais de la gare. Selon le parquet, ces alertes se sont révélées comme étant l'?uvre, plus que probablement, d'un seul plaisantin. L'individu serait en voie d'identification. Il risque une peine d'emprisonnement de 3 mois à 2 ans pour fausse menace d'attentat. Les services de secours ont prévenu Infrabel des menaces samedi vers 13 heures, soulignant qu'une inspection de la gare devait avoir lieu. Selon Infrabel, cette inspection, qui n'a pas nécessité l'évacuation de la gare, a été réalisé par la police des chemins de fer et par Sécurail. L'inspection n'a produit aucun résultat. Le trafic ferroviaire n'a pas été impacté par l'incident. (Belga)

Les alertes lancées à au moins quatre reprises par téléphone faisaient état d'une bombe placée sur un des quais de la gare. Selon le parquet, ces alertes se sont révélées comme étant l'?uvre, plus que probablement, d'un seul plaisantin. L'individu serait en voie d'identification. Il risque une peine d'emprisonnement de 3 mois à 2 ans pour fausse menace d'attentat. Les services de secours ont prévenu Infrabel des menaces samedi vers 13 heures, soulignant qu'une inspection de la gare devait avoir lieu. Selon Infrabel, cette inspection, qui n'a pas nécessité l'évacuation de la gare, a été réalisé par la police des chemins de fer et par Sécurail. L'inspection n'a produit aucun résultat. Le trafic ferroviaire n'a pas été impacté par l'incident. (Belga)