M. Grifnée fait cependant un appel du pied à Resa et au gouvernement wallon afin d'étudier quelles synergies sont possibles. "La Région wallonne et nos deux entreprises ont davantage besoin de ce travail en commun que d'une fusion", fait-il valoir. Il cite en exemple le développement de compteurs intelligents qui permettrait de "ne pas gaspiller (de) ressources".

Ores est le gestionnaire de réseaux de distribution d'énergie qui dessert près de 75% des Wallons, tandis que Resa est le gestionnaire de réseau liégeois.

M. Grifnée fait cependant un appel du pied à Resa et au gouvernement wallon afin d'étudier quelles synergies sont possibles. "La Région wallonne et nos deux entreprises ont davantage besoin de ce travail en commun que d'une fusion", fait-il valoir. Il cite en exemple le développement de compteurs intelligents qui permettrait de "ne pas gaspiller (de) ressources".Ores est le gestionnaire de réseaux de distribution d'énergie qui dessert près de 75% des Wallons, tandis que Resa est le gestionnaire de réseau liégeois.