La règle actuellement en vigueur est qu'à partir du 15 janvier, le pass sanitaire devient inactif au bout de sept mois en l'absence de dose de rappel, souvent appelée troisième dose. "À partir du 15 février, il faudra l'effectuer quatre mois - et non plus sept après sa deuxième dose pour avoir un schéma vaccinal complet", a indiqué M. Véran à l'hebdomadaire Le Journal de Dimanche. Il a rappelé qu'"une infection équivaudra toujours à une injection. Cela veut dire qu'une personne qui a ses deux doses, n'a pas encore fait son rappel mais a été récemment contaminée par le virus répond aux conditions posées". (Belga)

La règle actuellement en vigueur est qu'à partir du 15 janvier, le pass sanitaire devient inactif au bout de sept mois en l'absence de dose de rappel, souvent appelée troisième dose. "À partir du 15 février, il faudra l'effectuer quatre mois - et non plus sept après sa deuxième dose pour avoir un schéma vaccinal complet", a indiqué M. Véran à l'hebdomadaire Le Journal de Dimanche. Il a rappelé qu'"une infection équivaudra toujours à une injection. Cela veut dire qu'une personne qui a ses deux doses, n'a pas encore fait son rappel mais a été récemment contaminée par le virus répond aux conditions posées". (Belga)