Le PS fera, probablement vendredi matin, un état des lieux, en Bureau de parti, après le troisième round de consultations organisé mercredi à Namur avec les écologistes. Ecolo attend de son côté une proposition du parti socialiste avant d'éventuellement consulter sa base.

Le calendrier de cette nouvelle phase demeure incertain, en raison notamment de l'organisation et de l'issue des processus de consultation interne, au PS et chez Ecolo.

La méthode rappelle celle qui avait vu s'organiser en 2009 des consultations autour d'un axe Ecolo-cdH. L'enjeu visait alors à trouver un troisième partenaire. Entre les réformateurs et les socialistes, ce sont finalement ces derniers qui furent choisis.

Cette fois, l'axe PS-Ecolo testerait auprès des partis représentés au parlement wallon et au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles les propositions retenues dans l'axe de convergences associant la société civile. Le cdH, le PTB, et le MR seraient par exemple amenés à faire connaître leur position sur la gratuité des transports en commun. DéFI serait également consulté sur les propositions de l'axe Fédération Wallonie-Bruxelles.