Certains centres de vaccination du nord du pays ont commencé dans la semaine du 19 avril à administrer du vaccin contre le coronavirus aux personnes considérées comme "à risque", après avoir privilégié le personnel des soins de santé, les collectivités de soins et les personnes âgées (65 ans et plus). Entre-temps, quasi tous les centres devraient avoir débuté la vaccination de cette catégorie de population. 93,2% des 65 ans et plus de Flandre ont déjà reçu au moins une dose de vaccin. La Région maintient son objectif d'avoir administré au moins une dose à tous ses habitants adultes pour le 11 juillet, date de la fête communautaire. D'ici à la fin de l'été, ils devraient alors tous être intégralement couverts (deux doses, sauf pour le vaccin Janssen qui n'en requiert qu'une seule), et le but serait de déjà commencer à vacciner des adolescents à partir du mois de juillet, selon Wouter Beke. (Belga)

Certains centres de vaccination du nord du pays ont commencé dans la semaine du 19 avril à administrer du vaccin contre le coronavirus aux personnes considérées comme "à risque", après avoir privilégié le personnel des soins de santé, les collectivités de soins et les personnes âgées (65 ans et plus). Entre-temps, quasi tous les centres devraient avoir débuté la vaccination de cette catégorie de population. 93,2% des 65 ans et plus de Flandre ont déjà reçu au moins une dose de vaccin. La Région maintient son objectif d'avoir administré au moins une dose à tous ses habitants adultes pour le 11 juillet, date de la fête communautaire. D'ici à la fin de l'été, ils devraient alors tous être intégralement couverts (deux doses, sauf pour le vaccin Janssen qui n'en requiert qu'une seule), et le but serait de déjà commencer à vacciner des adolescents à partir du mois de juillet, selon Wouter Beke. (Belga)