Les propriétaires de panneaux solaires au nord du pays peuvent actuellement rentabiliser leur installation grâce au système de compteur inversé, qui expirera cependant à la fin de cette année.

Afin de maintenir l'intérêt des investissements dans les panneaux solaires, la ministre flamande de l'Energie Zuhal Demir (N-VA) va introduire une nouvelle prime. Toute personne qui installe des panneaux solaires sur son toit à partir du 1er janvier 2021 pourra recevoir une aide pouvant aller jusqu'à 1.500 euros, en fonction de la surface à couvrir.

C'est un sérieux encouragement, commente le journal De Tijd, une installation coûtant actuellement en moyenne entre 5.000 et 5.500 euros.

Ce soutien commence en 2021 pour se terminer en 2024. Afin d'éviter une sur-subvention, comme c'était le cas à l'époque avec les certificats verts beaucoup trop généreux, Zuhal Demir veut ajuster le montant de la prime annuellement lorsque le prix de revient de l'installation continue à baisser : chaque année, le montant diminuera ainsi d'un quart.

Le gouvernement flamand a approuvé le mécanisme vendredi. Un budget total de 32 millions d'euros sera alloué. Cela signifie qu'un maximum de 21.333 familles pourront recevoir la prime.

Les propriétaires de panneaux solaires au nord du pays peuvent actuellement rentabiliser leur installation grâce au système de compteur inversé, qui expirera cependant à la fin de cette année. Afin de maintenir l'intérêt des investissements dans les panneaux solaires, la ministre flamande de l'Energie Zuhal Demir (N-VA) va introduire une nouvelle prime. Toute personne qui installe des panneaux solaires sur son toit à partir du 1er janvier 2021 pourra recevoir une aide pouvant aller jusqu'à 1.500 euros, en fonction de la surface à couvrir. C'est un sérieux encouragement, commente le journal De Tijd, une installation coûtant actuellement en moyenne entre 5.000 et 5.500 euros. Ce soutien commence en 2021 pour se terminer en 2024. Afin d'éviter une sur-subvention, comme c'était le cas à l'époque avec les certificats verts beaucoup trop généreux, Zuhal Demir veut ajuster le montant de la prime annuellement lorsque le prix de revient de l'installation continue à baisser : chaque année, le montant diminuera ainsi d'un quart. Le gouvernement flamand a approuvé le mécanisme vendredi. Un budget total de 32 millions d'euros sera alloué. Cela signifie qu'un maximum de 21.333 familles pourront recevoir la prime.