Ce texte serait déposé le 13 mars en séance plénière, soit le lendemain de l'échéance du délai auquel la Première ministre britannique Theresa May a reporté le vote des députés britanniques sur l'accord de retrait. C'est le 29 mars que le Royaume-Uni doit théoriquement quitter l'UE. Mais des scénarios de report de cette date ont pris de l'ampleur ces derniers jours. Le décret que préparent les députés flamands Jan Van Esbroeck (N-VA) et Rik Daems (Open Vld) porterait sur les droits réciproques des citoyens notamment pour l'accès à l'emploi, l'enseignement et au secteur du handicap. "Ce décret est nécessaire pour être prêts à tout, car personne ne peut prévoir aujourd'hui comment cela tournera", a commenté le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA). (Belga)

Ce texte serait déposé le 13 mars en séance plénière, soit le lendemain de l'échéance du délai auquel la Première ministre britannique Theresa May a reporté le vote des députés britanniques sur l'accord de retrait. C'est le 29 mars que le Royaume-Uni doit théoriquement quitter l'UE. Mais des scénarios de report de cette date ont pris de l'ampleur ces derniers jours. Le décret que préparent les députés flamands Jan Van Esbroeck (N-VA) et Rik Daems (Open Vld) porterait sur les droits réciproques des citoyens notamment pour l'accès à l'emploi, l'enseignement et au secteur du handicap. "Ce décret est nécessaire pour être prêts à tout, car personne ne peut prévoir aujourd'hui comment cela tournera", a commenté le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA). (Belga)